Témoignage-experts sur l’essai de pommes de terre à Wetteren

Philosophe de science, Isabelle Stengers explique au juge les conséquences d’une coopération intime entre les  universités et les entreprises privées. Puis elle commente  pourquoi des actions comme celle de Wetteren sont parfois nécessaires. Ecoutez ici le témoignage de Isabelle Stengers. Ou lisez-le ici.

Si un jour les autorités sanitaires devaient être forcées de prendre au sérieux la possibilité d’un empoisonnement silencieux des populations, malgré les intérêts industriels qui seraient mis en cause, ce sera en raison d’une pression publique, et une telle pression est précisément ce que les actions de désobéissance civile  ont pour but de susciter.

Toxicologue Gilles-Eric Séralini fait son analyse des pommes de terres de Wetteren:

Aujourd’hui, personne ne peut réellement dire que cette patate est inoffensive, tout simplement parce qu’on n’a aucune méthode pour en retrouver la trace dans l’environnement, et que l’on n’a fait aucune analyse de sang sérieuse des animaux qui auraient pu manger cette patate. Ce dossier ne vaut rien, et je comprends que pour la santé publique on puisse s’abstenir de le mettre en plein champs.

Regardez ici le témoignage de Gilles-Eric Séralini ou lisez l’entretien complet   ici.

Parôles aux scientifiques pour mieux comprendre pourquoi une 400 militants pour une agriculture durable ont participé aux Grand Echange de Patates de 29 mai 2011

-Physicienne et écologue, Vandana Shiva : « La manipulation génétique n’a fait qu’accroître l’usage des pesticides, et ainsi augmenter pollution. Elle a aussi engendré des monopoles pour un   petit groupe de multinationales qui concentrent un immense pouvoir à travers les semences brevetées. A cela, il faut rajouter la disparition de l’agriculture paysanne et organique, un déclin de la biodiversité, etc.. »

http://www.youtube.com/watch?v=vi1FTCzDSck

Microbiologue Ignacio Chapela: Un gène manipulé n’est pas comme n’importe quel autre gène. Il peut se  diffuser facilement par transfer horizontal. La dissémination rapide des OGM est une menace pour la biodiversité sur notre terre.

Microbiologue Arpad Pusztai: Nous avons effectué une série de tests sur des rats nourris aux pommes de terre OGM. Les rats ont des défauts médicaux clairs. Du moment qu’on ne fait pas plus de tests, l’humain est le cobaye de cette technologie.

91 comparants volontaires expliquent pourquoi ils font partie de la bende des bienfaiteurs


Nous, citoyens européens de tous horizons, de toutes professions, de tous âges et de tous sexes, avons participé au «grand échange de pommes de terre» le 29 mai 2011 à Wetteren, soit en étant présents sur le terrain, soit en diffusant l’information sur cette action publique et non violente, ou encore en étant d’accord avec les modalités de l’action. Nous demandons aujourd’hui à être jugés en même temps que les 11 personnes appelées à comparaître le 15 janvier 2013.

Nous nous sommes tous levés pour démontrer que nous n’avons pas besoin de ces variétés de pommes de terre OGM, que des variétés saines et peu onéreuses résistantes au mildiou existent déjà.
Nous avons, par cette action, voulu dénoncer la politique mise en place pour faire ingurgiter aux citoyens européens,qui n’en veulent ni dans les champs, ni dans leurs assiettes, ces produits de laboratoire insuffisamment testés tant au niveau sanitaire qu’environnemental. Nous nous opposons également à la privatisation et la monopolisation progressive de la production alimentaire, qui donnent le pouvoir à quelques opérateurs de définir le marché et de breveter des cultures.

Nous dénonçons aussi le fait que les scientifiques, en panne de financements publics, se retrouvent à la solde des multinationales qui ne se soucient ni de la santé publique, ni des conséquences socio-économiques, ni de l’environnement mais uniquement de leur profits.
Nous, citoyens militants ou non, sommes tous responsables d’avoir montré que l’humanité n’a pas besoin de recherche de productivité, mais de recherche fondamentale et appliquée pour le bien de tous et non pour le profit de quelques-uns.
Nous sommes donc présents au tribunal de Termonde, avec le ferme espoir que la justice reconnaisse notre droit à comparaître!

NOUS NE SOMMES PAS DES COBAYES!

Le 4 janvier 2013
Les ComparantEs Volontaires

Brochure avec les motivations personelles des CV : Motivations ComparantEs Volontaires – Motivaties Vrijwillige verschijners

Liste CV : Lijst-VrijwilligeVerschijners-Wetteren