_DSC0088

Ce 23 juin 2017, au petit matin, le Field Liberation Movement a mené une nouvelle action coup de poing devant les locaux de Joke Schauvliege, Ministre flamande de l’Environnement.

Le FLM demande à la Ministre d’abattre dans les plus brefs délais les peupliers OGM’s élevés à Wetteren par l’Institut flamand de biotechnologie (VIB) dans l’objectif inutile de produire plus facilement du biocarburant. Au vu de l’aberration que représente l’utilisation de biomasse pour produire du biocarburant, au vu de l’inefficacité et du manque d’indépendance du Conseil de Biosécurité, au vu du risque sanitaire que représentent toujours les OGM’s, le FLM veut que la Ministre laisse tomber et consacre l’argent public à des recherches qui mènent à de vraies solutions. La production de biocarburants à un impact catastrophique : au niveau social, des monocultures gigantesques entreront forcément en concurrence avec les cultures vivrières ; au niveau de l’environnement, la biodiversité sera une fois de plus sacrifiée.

De plus, le FLM s’inquiète que le gouvernement flamand veuille participer à la course au brevetage du vivant. Il est très inquiétant qu’on puisse poser un brevet sur un arbre aussi commun que le peuplier en le modifiant génétiquement ? C’est en tout cas, ce qu’essaie manifestement de faire le VIB, Institut Flamand de Biotechnologie, avec l’autorisation de Madame Schauvliege.

Nous proposons à Madame la Ministre, d’encourager une vraie réforme de l’agriculture, en promouvant davantage une recherche qui se tourne vers l’agriculture biologique et agroécologique, et en travaillant avec le gouvernement sur des plans de mobilités moins gourmands en énergie, ce qui de fait, rendra l’usage de biocarburants dépassé.

Venez voir ici la vidéo sur les peupliers OGM’s :

_DSC0089

_DSC0108

_DSC0098

_DSC0094

_DSC0111